Bonjour! (KONNITCHIWA) Qui suis-je?

Publié le

Bonjour! (KONNITCHIWA) Qui suis-je?

Bonjour,

Voilà, c'est moi qui me cache derrière ces lignes et ces images. Je m'appelle Diana, non, pas "Daiana" à l'anglaise, ni "Diane", pas non plus "Dania", ni même "Nadia". Tout simplement le prénom latin d'origine: DianA, ディアナ en katakanas japonais. Yoroshiku onegai shimasu.

Je suis originaire de la région de Colmar, au coeur de la belle région d'Alsace et je vis au Japon, dans une banlieue tranquille et verdoyante de Kobé avec mon mari japonais et notre grande fille.

Pour ma petite (longue) histoire, je suis arrivée dans ce pays en... 1991! Ca date, je le concède, bien avant les PC, les smartphones, Facebook, mangas et "Projets Vacances Travail", une époque où les Gaijins, notamment les Français se faisaient encore rares, où les Japonaises portaient les cheveux longs et droits surmontés d'une frange "rouleau", tournée en arrière par un bigoudi, d'où dépassaient quelques mèches vers l'avant. 

Pourquoi je suis venue ? Le destin, probablement... Attirée davantage par les îles et les pays tropicaux, l'Afrique et le Pérou, je n'avais jamais nourri de passion particulière pour le Japon, qui me renvoyait surtout l'image d'un archipel volcanique bardé d'usines, d'ennuyeux magasins de produits électroniques, et peuplé de "fous de boulot" froidement dépourvus de sacro-saintes vacances.  

Cependant, j'ai malheureusement du me séparer de celui que pensais être l'homme de ma vie, mon éternel amour... Et une impulsion m'a prise de tout quitter, afin de renaitre ailleurs. Le "pays du soleil levant" s'est alors imposé à moi comme une évidence.

Mon BTS de secrétariat trilingue abandonné, je travaillai en tant que réceptionniste, en français, allemand et anglais, dans un hôtel, situation qui m'a très vite mise en contact avec le Japon de par la communication avec les nombreux clients de ce pays, ainsi que le magnifique calendrier de paysages naturels accroché derrière moi, que l'un d'eux nous avait offert. Je fus très vite fascinée par cet archipel qui m'inspirait beauté, pureté et sérénité, combinaison parfaite pour une vie nouvelle.

J'ai étudié, en autodidacte, avec passion, cette langue atypique qu'est le Japonais, puis décroché ce contrat d'un an dans la région de Nagoya, en tant qu'animatrice dans le cadre d'un musée de plein air sur le thème du monde et de ses habitants "Little World Muséum of Man". En compagnie de Caroline, une autre Alsacienne, nous étions, habillées en costume folklorique, chargées de la maison de notre région. 

Ceci fait, il fallait que je me trouve un mari! Oui, puisque j'avais décidé de vivre le restant de ma vie ici, y fonder une famille. Et il était là, devant moi, dans ce bar dansant, en ce soir pluvieux de mars après le festival de la fertilité, où l'on promène à travers la ville un "symbole masculin" de bois de deux mètres de long. Tous deux en quête de découvertes et d'aventure, nous avions parlé des pays du monde que nous rêvions de visiter.

Nous sommes mariés, avons habité quatre ans à Nagoya, et sommes partis, le sac sur le dos, à travers la France, les Mascareignes, Madagascar, l'Afrique australe, la Chine, l'Asie du Sud, le Népal, durant une année, avant d'accueillir notre petite fille.

Depuis, installés dans cette région du Kansai, je fais la Shufu (femme au foyer) tout en alternant mes activités de professeure de français, narratrice, figurante et modèle (sénior maintenant bien entendu), tournage d'émissions télévisées, peintre, chanteuse...

Je suis aussi l'auteure du livre : Une année de ma vie au Japon - Mon exil, une invitation inédite à un voyage d'un an au coeur du Japon, à travers ses saisons, la vie quotidienne de la Française que je suis, mariée à un homme Japonais. Tout au long de ses lignes, vous pourrez m'accompagner dans les incroyables tribulations qui jalonnent ma vie d'exilée sur la, beaucoup plus lointaine encore que l'on ne pense, planète du Soleil Levant !

On me demande bien souvent comment se passe la vie au Japon, la vraie, en immersion, loin des préjugés et des stéréotypes (même si parfois ceux-ci se confirment), question dont la réponse ne tient pas en dix lignes, mais en des milliers, et des heures infinies. C'est pourquoi, avec ferveur, j'ai écrit ces 300 pages que je vous invite vivement à lire.

J'ai crée ce blog par envie de transmettre, de partager encore, cette fois avec des photos, dans un contexte plus objectif, plus visuel, touristique.

Comme beaucoup le savent, le Japon a sa beauté, sa sérénité, son côté attachant, mais également ses souvent imprévisibles aspects "mendokusai" (barbants, contraignants, énervants, ennuyeux, fatigants, pesants). Et c'est dans ce contexte-là que j'ai décidé d'extraire les aspects positifs afin de brosser un tableau des plus magnifiques possibles.

Bonne lecture en direct de la région du Kansai (Osaka-Kobé-Kyoto), le coeur du Japon!

Diana

 

SVP : Mes photos ne sont pas libres de droit. Si vous en souhaitez une ou plusieurs, veuillez me contacter.

Publié dans Moi & mon livre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Le Chevalier Dauphinois 11/03/2018 09:07

Bien le bonjour Gente Dame.
* Le hasard des recherches et... votre blog apparaît.
* Le Japon : Pays mystérieux pour moi.
* Les films montrent un pays avec les stéréotypes.
* Les reportages s'attachent à des anecdotes.
* Je vais donc avec délices comprendre par vos proses ce pays lointain que je ne verrai certainement jamais.... tant le Royaume de France mais aussi les états proches accaparent tout mon temps.
* Allez hop..... je me plonge dans vos récits.

Kansaijin 17/03/2018 06:50

Bonjour mon Chevalier! Si je peux vous révéler des bribes du Japon qui vous enchantent, j'en suis ravie! C'est vrai que le Royaume de France, ainsi que ses voisins regorgent aussi de richesses et de beauté. Et cet exil au magnifique pays du soleil levant ne m'en a fait que prendre davantage conscience! Bienvenue sur mes pages!

annie 12/06/2014 13:52

Superbes photos. À suivre.bises

Kansaijin 12/06/2014 14:22

Oh bonjour Annie ! Ca fait plaisir ! Merci ! Bises

Kansaijin 03/06/2014 15:25

Bonjour Béné
Je suis contente de vous retrouver !
Je suis désolée d'avoir déçu et attristé pas mal de gens en fermant mon blog précédent qui était l'esquisse de mon livre et un projet sur un an, d'où le titre. J'espère que celui-ci vous plaira aussi, essentiellement en images. Il n'est pas défini dans le temps rassurez-vous. Mais apparemment, si je ne poste pas d'article pendant plus de 7 jours, Overblog m'envoie des menaces de ferméture de leur part. Il faut que j'assure ! Je vais essayer !

Béné 03/06/2014 15:10

J'avais beaucoup aimé le premier blog que j'avais lu assidument jusqu'à sa fermeture. Je ne me suis pas procuré le livre car je suis assez contre l'idée de faire du profit à partir d'un blog mais des amis sont enchantés de son acquisition.
Je suivrais celui-ci avec attention en espérant qu'il ne soit pas, lui aussi, fermé brusquement.