Kyôto : Le Temple au Pavillon d'Or 金閣寺 (Kinkakuji) UNESCO

Publié le

Kyôto : Le Temple au Pavillon d'Or 金閣寺 (Kinkakuji) UNESCO

 

 

 

 

Kyôto : Le Temple au Pavillon d'Or 金閣寺 (Kinkakuji) UNESCO

L'incontournable de Kyôto! Et, comme bonne Gaijine (étrangère) qui se respecte, j'aime son côté clinquant, précieux, éblouissant. Les Japonais, généralement, le trouvent trop  "prétentieux" et lui préfèrent le Pavillon d'Argent (銀閣寺) Ginkaku-ji qui n'a, lui, pas pu être recouvert d'argent, restant ainsi dans sa plus grande simplicité. Recouvert en grande partie de véritables feuilles d'or, le pavillon d'or semble presque irréel derrière sa pièce d'eau et ses iles comme ornées de "bonsaïs" tordus dans une danse rigide toute japonaise. La promenade continue ensuite à travers une jolie forêt aux parterres de mousse épaisse, à flanc de colline, pour passer de l'autre côté, devant une sobre maison de thé dans toute sa tradition WABI-SABI (élégant, profond dans sa sobriété, patiné par le temps passé).

Je trouve ces paysages fantastiques! L'impression de me trouver dans un monde à part, légendaire. Derrière, aucune trace d'urbanisation, juste des monts recouverts d'arbres touffus au couleurs changeantes à travers les saisons, tel qu'il en a été depuis sa création, il y a plus de 600 ans.

 

Le pavillon d'or, dans lequel on ne peut entrer, contiendrait des reliques de Bouddha.

Le pavillon d'or, dans lequel on ne peut entrer, contiendrait des reliques de Bouddha.

Pour un petit brin d'HISTOIRE, le Kinkaku-ji, de son vrai nom Rokuon-ji 鹿園寺, temple de la Forêt des Cerfs, fondé à la fin du 14e siècle, fut, à l'origine, la villa privée d'un puissant shogun, que son fils, par la suite transforma en temple bouddhiste. Ravagé depuis, de nombreuses fois par les flammes, notamment pendant la guerre civile d'Onin (1467-1477) et lorsqu'il fut incendié en 1950 par un moine fou, il est toujours rené de ses cendres tel le phénix fier, debout sur sont toit. L'édifice actuel date de 1955, et il reçut, au début de cette année 2021, une toute nouvelle couche de peinture sur son toit et de feuilles d'or sur ses côtés, le faisant redoubler de brillance. Certaines photos datent d'il y a quelques années, et certaines sont récentes, à vous de les trouver et de les comparer!

Le phénix sur le toit que j'ai réussi à zoomer!

Le phénix sur le toit que j'ai réussi à zoomer!

Kyôto : Le Temple au Pavillon d'Or 金閣寺 (Kinkakuji) UNESCO
Kyôto : Le Temple au Pavillon d'Or 金閣寺 (Kinkakuji) UNESCO
Derrière, une jetée de bois menant autrefois aux barques de bois des nobles d'antanDerrière, une jetée de bois menant autrefois aux barques de bois des nobles d'antan

Derrière, une jetée de bois menant autrefois aux barques de bois des nobles d'antan

Kyôto : Le Temple au Pavillon d'Or 金閣寺 (Kinkakuji) UNESCOKyôto : Le Temple au Pavillon d'Or 金閣寺 (Kinkakuji) UNESCOKyôto : Le Temple au Pavillon d'Or 金閣寺 (Kinkakuji) UNESCO
La petite maison de thé

La petite maison de thé

Kyôto : Le Temple au Pavillon d'Or 金閣寺 (Kinkakuji) UNESCOKyôto : Le Temple au Pavillon d'Or 金閣寺 (Kinkakuji) UNESCO
Kyôto : Le Temple au Pavillon d'Or 金閣寺 (Kinkakuji) UNESCO

Aah, le Kinkaku-ji, ce doit être mon temple préféré de Kyoto et même de tout le Japon! Je serais curieuse de savoir quel est le vôtre...

 

Kyôto : Le Temple au Pavillon d'Or 金閣寺 (Kinkakuji) UNESCO
Kyôto : Le Temple au Pavillon d'Or 金閣寺 (Kinkakuji) UNESCO

星Cliquer sur les photo les agrandira en taille maxi. 

PRATIQUE:

Entrée à 400 yen au jour d'aujourd'hui.

Plusieurs bus s'y rendent depuis la gare principale en 45 minutes, ou davantage en cas de traffic important. Non, ce n'est pas tout près. Le site se trouve tout au nord de la ville

 

2 PETITS PLUS A PROXIMITE: A une vingtaine de minutes de marche, dans un ancien quartier populaire, vous trouverez ce vieux bain public SENTO rempli de charme: FUNAOKA ONSEN. Vous pourrez vous adonner à une trempette dans un bassin façon "grotte" La déco est d'époque avec son bois sculpté, ses dalles aux motifs vert rafraichissant...

Programmez votre GPS...

 

Kyôto : Le Temple au Pavillon d'Or 金閣寺 (Kinkakuji) UNESCOKyôto : Le Temple au Pavillon d'Or 金閣寺 (Kinkakuji) UNESCO

Et, ou alors, celui-ci, pour qui n'a pas envie de se baigner, transformé en café-restaurant, ou vous boirez, mangerez, assis sur des coussins ou des chaises d'église. J'ai adoré.

Diana, Française dans le Kansai

Kyôto : Le Temple au Pavillon d'Or 金閣寺 (Kinkakuji) UNESCO

Publié dans KYOTO - SHIGA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Michel 16/07/2014 18:25

Sur le Kinkaku-Ji il faut lire le roman de Yukio Mishima, le Pavillon d'or, qui raconte la quête du beau et du pur par un moine, celui la même qui mettra le feu au temple. Inspiré du fait divers de 1950.

Je suis en train de lire votre livre, je retrouve avec plaisir les articles de votre précédent blog.
Bonne vacances

Kansaijin 14/07/2015 05:17

Oh Michel, je n'avais pas vu votre message, désolée !

Oui, ce sombre épisode du Kinkaku-ji, je ne l'ai volontairement pas mentionné dans l'article pour ne pas évoquer d'ombre à ce magnifique paysage. C'est vrai que cette
histoire est incroyable !