Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院

Publié le par Kansaijin

Depuis la gare JR de "Tôfuku-ji" 東福寺, à deux stations de la gare principale de Kyôto, sur le chemin qui mène au grand temple zen du même nom, vous passerez devant quelques charmants petits ensembles annexes. Vous pourrez entrer gratuitement dans les petits jardins où les admirer de l'extérieur.

Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院
Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院

 

 

 

 

Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院
Le ciel bleu entre les arbres "Kimidori" (vert-jaune)

Le ciel bleu entre les arbres "Kimidori" (vert-jaune)

Vous passerez, hors saison des feuilles rouges de l'automne, très tranquillement, devant le Tofuku-ji flottant sur son océan houleux de feuilles étoilées, pourrez vous arrêter et prendre des photos à loisir sur le pont de bois couvert qui fait toujours écho pour moi à celui de "la route de Madison"...

Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院
Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院

... et atteindre juste après, en haut de son escalier le superbe et secret "temple de la lumière" Kômyo-in 光明院.

Derrière ces érables rouges toute l'année! Oui, ça existe!

Derrière ces érables rouges toute l'année! Oui, ça existe!

Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院
Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院

Nous voici dans une enclave de calme et de sérénité au milieu des arbres qui frissonnent, et au doux clapotis d'une petite cascade. Ici, les pas glissent sur le bois patiné et les voix se font murmure. Tout au long de l'année, peu de gens, car non, le Kômyô-in ne fait pas de publicité pour les attirer. Il en perdrait sa "zénitude". L'endroit n'est d'ailleurs même pas indiqué depuis la gare. Nous avons même eu le plaisir de nous y retrouver seuls!

Plusieurs édifices bordent le jardin originalement planté de gros rochers disséminés tels des éclats de météorites tombés du ciel. C'est de cette singulière manière que l'on a voulu représenter la lumière de Bouddha répandue sur le monde! La lumière, par essence légère, transparente, impalpable, symbolisée ici par d'espèces de lourds menhirs gris! Etrange!

Ils s'imposent, forts, immuables, contrastant avec les délicates mousses et végétations qui les entourent, vivantes, au travers des saisons. Les triades figurent Bouddha et ses deux acolytes.

Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院

Les cailloux blancs peignés représentent la mer qui entoure les îlots,  les buissons d'azalées et les arbres en volutes en toile de fond, les nuages...

Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院
Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院
Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院
Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院Kyoto: Vers le "Temple de la Lumière" Kômyô-in 光明院

Les origines de l'ensemble datent de 1391. Le jardin beaucoup plus récent fut crée en 1939, par Mirei SHIGEMORI (1896-1975) avant-gardiste, plus grand maître concepteur de jardins du XXe siècle, comme pour celui des quatre points cardinaux du Tôfuku-ji.

Nous avons longtemps lézardé sur les Engawa de bois des différents bâtiments, tantôt dans la fraîcheur de l'ombre, ou sous l'agréable chaleur du soleil printanier un peu piquant déjà, à nous imprégner des différents angles de ce petit paysage. Nous imaginions à chacun des endroits stratégiques, un moine assis guidant Shigemori afin de placer avec le plus de précision du monde les rochers, pour que le tout soit harmonieux depuis tous les points de vue.

Prix: 400 yen par personne en ce printemps 2021

 

Vous pourrez ensuite continuer votre marche dans la même direction jusqu'à l'incontournable préféré des touristes occidentaux, le Fushimi-Inari-Taisha, avec ses tunnels de portiques Torii rouges, pour une  journée très bien remplie. Le train JR, depuis là-bas, vous ramènera à la gare principale de Kyôto.

Kansaijin

 

 

Publié dans KYOTO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gagaie 25/04/2021 23:57

Tout ce vert tendre, j'adore. Dommage pour le Bouddha derrière la vitre. Mais je l'imagine et c'est encore mieux que la réalité. Tu nous offres encore un bien joli voyage empli de sérénité.
Bises et bonne semaine.

Kansaijin 26/04/2021 05:29

Merci Gagaie. Oui, j'adore ce vert, c'est vraiment galvanisant, envie de danser sous les feuilles ;)

Brenda 25/04/2021 01:44

Très beau

Brenda 25/04/2021 01:44

Très beau! J'adore tes photos.

Kansaijin 25/04/2021 12:33

Merci Brenda ! Bisous

MATHIS 24/04/2021 18:39

Magnifique cet endroit, et ce pont très sympa :)

Kansaijin 25/04/2021 12:34

Merci Mathis ! Bisous !