Chroniques : Le 1er mai 2021

Publié le par Kansaijin

O Hisashiburi! Ca fait longtemps! Bonjour!

1er mai

Nous sommes donc le premier jour du joli mois de mai. L'orage est passé et le soleil est revenu. Ici, ce n'est pas un jour férié, même si l'on fête le Mayday chez nos voisins Chinois. La semaine de congés officiels de la "goldenweek"ne débutera que demain et durera jusqu'au 5.

 

Nature 

Que s'est-il passé depuis depuis mes dernières chroniques? Les millions de sakuras ont fleuri, suivis des plus tardifs Yaezakura, à 8 pétales, en forme de pompons qui, je le constate sur Instagram, ont maintenant traversé le continent et se sont bien installés en France! La magnifique verdure printanière "Kimidori" (vert-jaune), comme l'appellent les Japonais et si unique et caractéristique du pays a couvert nos montagnes, teintées par endroits du mauve des Yama-fuji (glycines sauvages de montagne)... les azalées Tsutusuji ont éclôt à foison transformant leurs grandes haies en boules étoilées de rose et de blanc, puis beaucoup, beaucoup d'autres fleurs, qui teintent et embaument l'archipel japonais tout au long des saisons... En cette année 2021, toutes sont, on ne sait pourquoi, particulièrement précoces.

Cerisiers Yaézakura
Cerisiers YaézakuraCerisiers Yaézakura

Cerisiers Yaézakura

Yamafuji :  glycine de montagne

Yamafuji : glycine de montagne

D'un côté moins poétique, c'est actuellement la haute saison des chenilles dans nos forêts qui s'en retrouvent... infestées. Difficile de ne pas en ressortir avec l'une d'elles grimpant sur nos vêtements ou dans nos cheveux. Elles cheminent par terre, sur les bancs, les rambardes, pendent dans les air au bout de leurs fils invisibles...En surpassant quelque soit peu votre "Kimochi Warui" (sentiment de dégoût) il est intéressant d'observer leur diversité, leur manière de se déplacer! Et c'est ce que nous avons fait, mon mari et moi. Pour un petit aperçu, j'en ai publié quelques unes en live sur Instagram (MameJapon). Chose qui a fait fuir quelques un de mes abonnés, mais bon, c'est une réalité moins connue du Japon, où l'on trouve beaucoup de temples et de sanctuaires, mais pas que!

Traditions

Une nouvelle voisine a emménagé au dessus de chez nous. Il s'agit d'une femme seule, la quarantaine, lumineuse, le petit rire timidement dissimulé du bout de ses doigts. Oh bonheur, plus de famille avec enfants qui courent et sautent. Comme de coûtume, elle est venue sonner à notre porte, pour se présenter et nous apporter un petit cadeau, un set de produits de nettoyage pour la maison illustré de dessins kawaii. Elle se soucie des bruits qu'elle pourrait émettre en vivant au dessus de nos têtes, craint de nous déranger... Elle nous tend la petite boîte en inclinant sa tête en signe de politesse dans un distingué "Yoroshiku onégai shimasu" que l'on pourrait traduire par... "Ayez de bons sentiments à mon égard" ou "Je vous prie de bien vouloir m'accueillir"...

 

Corona

Le corona virus, comme partout poursuit sa course, même si moins virulemment qu'en France. Tout le monde est discipliné et porte son masque, même si l'on déplore quelques "Hana-nozoki-masuku"(masques aux nez qui lorgnent dehors) de ces gens qui, avec leurs narines au moins, ont envie de respirer l'air pur. J'avoue qu'il m'est arrivé, à moi aussi, d'en faire partie. Dans le train une petite fille me dévisageait avec insistance, oups!

Il y a quelques jours, une  camionnette de la mairie a diffusé, bruyamment, de son haut-parleur à travers la ville que l'on allait entrer à nouveau en état d'urgence. Nous devrons à nouveau limiter nos sorties et des établissements vont être fermés. Mon centre culturel m'a appelée pour me faire part de l'annulation de mes cours durant tout le mois de mai. Bye bye quelques milliers de yen!

 

Pesticides

Une entreprise nous a envoyé ses employés afin de tailler le jardin et de traiter la végétation aux pesticides autour de notre immeuble. Farouchement opposée à cette dernière opération, je suis allée en parler au gardien, qui m'a rétorqué que c'était une décision émise et votée par le comité des propriétaires. J'ai alors prétendu à une allergie à ce genre de produits (qui ne l'est pas?) et, oh soulagement, ils n'ont rien dispersé sous nos fenêtres. Il faut dire que le glyphosate semble encore être un désherbant banal ici!

 

Jogging à Valencia

Je pratique toujours mon jogging du matin, mais en ai assez du même parcours, des mêmes paysages, et cette météo incertaine du moment ne s'y prête pas non plus. Alors, j'ai trouvé sur Youtube, ces perles, les walking tours 4K virtual de BookingHunter TV où l'on se promène tout simplement, à pied à travers les villes européennes. Ce matin, je suis allée me balader à petites foulées, devant mon PC en Espagne, à Valencia! Un bonheur! Que les villes d'Europe me manquent! Surtout celles du sud, sous leur ciel bleu, bordées de leurs élégants bâtiments, les places ombragées dans l'air du temps, où l'on se prélasse sur les terrasses devant la façade d'une église, où l'on s'habille léger, coloré... Pardon pour cette note négative, mais si les villes japonaises, sont électriques, galvanisantes, fascinantes, énergiques, vivantes, elles sont objectivement je pense, tout de même moches avec leurs immeubles ennuyeux et leur anarchie architecturale compressée, sous leurs toiles de fils électriques qui strient le ciel... Que les villes européennes sont belles, poétiques, romantiques, artistiques, harmonieuses, nonchalantes... Là bas, c'était si banal que je ne le voyais pas, et j'avais tant envie de rompre avec ce que je connaissais, c'est d'ailleurs pourquoi je suis venue ici, au Japon. Souvent on me demande ce qui m'a poussée à partir pour le fin fond de l'Asie. J'en parle dans les grandes lignes sur mon "qui suis-je", au fond de la rubrique "catégories" de ce blog...

Muguet

Sur ce, je vous souhaite un joli mois de mai ! Voici un brin de muguet que j'ai photographié hier aux abords d'un parking, situation inimaginable en France!

Diana

 

Chroniques : Le 1er mai 2021

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
C'est vrai que vous êtes rythmés par les fleurs de saison au Japon, ce que je trouve vraiment chouette. Quand je parle de fleurs et autres plantes, j'ai l'impression d'être une extra-terrestre (sauf chez mon petit horticulteur lol).
Les chenilles, je trouve ça fascinant car elles vont devenir de jolis insectes. Le côté négatif, c'est qu'elles mangent les jeunes feuilles tendres...
C'est sympa cette petite présentation de la voisine, ce genre de chose, cela ne se fait pas trop par chez nous... Dommage car c'est une jolie façon de nouer le contact entre voisins.
Yeurk, l'insecticide. Ils n'ont pas compris que cela rend plus résistants les bestioles. En matière de produits chimiques, les japonais ont encore des choses à apprendre...

Belle semaine Diana, à bientôt !
Répondre
K
Merci Gaëlle. Ah bon, en Alsace on ne parle pas beaucoup de plantes et de fleurs? C'est vrai qu'on ne les fête pas particulièrement, à part les corsos fleuris, mais c'est encore différent! Tu dois être japonaise dans l'âme quelque part ;)
M
J adore le mois de mai et ses belles couleurs :)
Répondre
G
On parle seulement "géraniums" hihi !
K
Oui, moi aussi. Ce qui est surprenant c'est qu'elles sont différentes en France et au Japon