Kobé: Le mont Maya 摩耶山

Publié le par Kansaijin

Le mont Maya, ou Maya-san 摩耶山 700m, est l'un de ceux qui forment la chaîne Rokko 六甲 qui traverse la ville de Kobe d'est en ouest.

Son nom lui provient de la mère de Bouddha, à laquelle est dédié le "temple au dessus du ciel" Tenjô-ji 天上寺.

Statue de Maya et l'enfant Bouddha que l'on peut apercevoir à travers les fentes et le grillage d'une espèce de "cabine téléphonique" à gauche de l'escalier montant vers le temple

Statue de Maya et l'enfant Bouddha que l'on peut apercevoir à travers les fentes et le grillage d'une espèce de "cabine téléphonique" à gauche de l'escalier montant vers le temple

Le temple Tenjo-ji 天上寺

Construit tout en haut, il porte très bien son nom "au dessus du ciel". Ses origines remonteraient à 646. Jusqu'en 1975, il fut établi un peu plus en contrebas, jusqu'à ce qu'un pyromane ne vienne y mettre le feu! Pauvres temples japonais, si ce ne sont la foudre ou la guerre d'Onin, des fous viennent les incendier, tout comme le Pavillon d'Or de Kyoto.

A noter qu'il s'agit  du seul temple au Japon consacré à Maya 摩耶, la mère de bouddha, dont un moine aurait rapporté une statue de Chine au 8e siècle.

Des envolées de marches depuis le parking y mènent. Il possède un beau jardin de rochers jusqu'à une terrasse céleste depuis lequelle s'étend une vue époustouflante sur le nord de Kobé, le pont suspendu d'Akashi, l'île d'Awaji, et la mer Sétonaikai.

Entrée gratuite et vent frais bienvenu l'été et qui décoiffe froidement l'hiver!

Kobé: Le mont Maya 摩耶山

 

 

Kobé: Le mont Maya 摩耶山

 

 

Kobé: Le mont Maya 摩耶山

 

 

Kobé: Le mont Maya 摩耶山
Kobé: Le mont Maya 摩耶山

 

 

Kobé: Le mont Maya 摩耶山Kobé: Le mont Maya 摩耶山Kobé: Le mont Maya 摩耶山

Au début d'octobre, beaucoup de ces fleurs de saison, les Fujihakama, car d'un mauve couleur glycine (Fuji) et ressemblent à de petits Hakama, ces pantalons larges traditionnels japonais! Les jolis papillons Asagimadara en raffolent et furent des dizaines à butiner et virevolter autour.. J'appris que ces "Parantica Sita" pouvaient se déplacer sur des milliers de kilomètres, portés par le vent, même par dessus les mers!

Kobé: Le mont Maya 摩耶山Kobé: Le mont Maya 摩耶山

Il faudra ensuite redescendre vers le parking, puis continuer à gauche par la route et les petits chemins qui montent pour atteindre en... une dizaine de minutes environ, le point de vue KIKUSEIDAI "où l'on cueille les étoiles".

 

La plateforme KIKUSEIDAI 掬星台

D'ici, toute la baie d'Osaka, Kobe, jusqu'aux montagnes de Nara, s'étendent  à vos pieds depuis le ciel pour l'une des plus belles vues du pays, diurne, mais surtout nocturne, dite alors "à un million de dollars"!

Pour faire rêver encore sous la voûte étoilée, un chemin parsemé de cailloux blancs reluisant à la lumière bleue dans la nuit, comme dans les discothèques, à été dessiné à l'image d'une Voie lactée sur laquelle on marcherait... Idéal et populaire donc pour les rendez-vous amoureux de jeunes couples.

Depuis les premières lueurs du couchant, on regarde peu à peu s'intensifier la nuit et s'allumer les lumières de la ville...

Kobé: Le mont Maya 摩耶山
Kobé: Le mont Maya 摩耶山
Kobé: Le mont Maya 摩耶山
Kobé: Le mont Maya 摩耶山
Kobé: Le mont Maya 摩耶山
Kobé: Le mont Maya 摩耶山

Pratique: le mont Maya est accessible en voiture donc, comme nous l'avons fait cette fois. Le temple (gratuit) et le point de vue se trouvent à 10mn de part et d'autre du parking (500yen), à pied lors d'une randonnée sur les petits chemins abrupts, ou alors, plus spectaculaire encore, par un funiculaire "cable car' (450yen) suivi d'un téléphérique "rope way" (450 yen) jusqu'à la station "Hoshi no éki" 星の駅(gare des étoiles),  à côté de la plateforme Kikuseidai. Forfait aller-retour 1560yen au jour d'aujourd'hui.

Sortie idéale lors de la canicule estivale pour prendre un peu de frais. Je n'y croyais pas étant donné les 36 degrés humides en plaine, mais si! Un délice! Les 12 aout, le temple est en fête, et à 19h, à la nuit tombante, on peut y danser le bon-odori, ce que j'ai fait avec joie!

Diana

Publié dans Kobe - HYOGO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article